fbpx
Sainte Anne la vierge marie

La vérité sur Sainte-Anne

2 Avr 2021 | Bain de saison, L'art et l'actu

Comptez jusqu’à 6

Pour ce dimanche de Pâques bien spécial, vous devrez compter les œufs jusqu’à 6 maximum. Pas d’angoisse d’oublier un neveu, une nièce ni les enfants du premier mariage du nouveau compagnon de votre belle-sœur. Normalement, les cloches ne doivent pondre des œufs que pour les habitants habituels de votre foyer. C’était bien différent pour Sainte-Anne, dont Musair vous fait découvrir qu’avant d’être la pieuse aïeule de la Sainte Famille, elle a été l’aïeule olé olé d’une Sainte Lignée (ou Sainte Parenté) très recomposée… Avec 3 maris et 3 filles nommées Maries, la réunion de famille que vous pouvez découvrir par la voix de Soazig dans notre Bain de printemps, tourne au jeu de massacre.

La vérité sur Sainte Anne et ses 3 maris

On la doit à Jacques de Voragine et sa Légende dorée. Le nom de Voragine ne vous dit peut-être rien, Légende dorée non plus, et quelle surprise de découvrir que pendant des siècles après sa parution en 1258, la Légende dorée était l’ouvrage religieux best seller. Loin, très très loin devant la Bible, en termes de copies et de traductions. Même en terme d’impression après JG (Johannes Gutenberg).

Jacques de Voragine, né en 1228, compte parmi les tout premiers frères de l’ordre de Saint Dominique. Il y entre à 16 ans, l’ordre dominicain a alors une trentaine d’années. Il fut déclaré bienheureux, autant pour son ouvrage que pour avoir réussi, en tant qu’archevêque, à rétablir quelques temps la paix dans une province de Gênes à feu et à sang. Son nom lui vient de la ville italienne de Varage. Transformé à la faveur d’une coquille de moine copiste en Vorage. Puis copié, copié et copié. Fake news.

Partager le savoir

Les Dominicains ont à cœur de rallier à la religion chrétienne des fidèles jusqu’alors tenus en ignorance et en soumission par des religieux jaloux de leurs privilèges et du savoir. C’est donc dans un esprit d’éducation que Jacques de Voragine entreprend de rassembler dans un document écrit tout ce qui se dit et se colporte sur le web de l’époque au sujet des rites de l’église et de la vie des saints. Son ouvrage est écrit dans un latin facile à lire et à comprendre, il tente de faire le tri dans une culture populaire où mythes, contes et légendes se mêlent au sacré. Il est tellement nouveau et important que son succès sera considérable. C’est cet ouvrage que tous les sculpteurs et peintres des siècles qui suivront auront sous les yeux pour décorer églises, couvents et cathédrales. Il tombera en désaffection avec le Concile de Trente . Des esprits rationnels mettent en doute l’existence d’un dragon qui aurait enquiquiné Saint Georges. Sans mettre en doute les miracles du Christ, reconnus par la foi.

Trois Maries au Tombeau

Jan van Eyck (attribué à), Les Trois Marie au tombeau du Christhuile sur bois, vers 1430-35, Rotterdam, musée Boymans van Beuningen. Trois Maries, mais lesquelles ? Dans la peinture du Nord de l’Europe, il semble que la vérité sur Sainte-Anne, ses 3 maris et ses 3 Maries ait perduré davantage, laissant penser à la présence de ses 2 demi-soeurs auprès de la Vierge.

Une Sainte Marie peut  cacher 3 Maries…

Et donc, dans cette Légende dorée, Sainte-Anne a 3 filles de 3 pères différents. Les Trois Maries… Marie, la mère de Jésus, Marie Jacobé (ou Cleophas) et Marie Salomé, toutes deux mères d’apôtres et de saints. Certaines représentations, au pied de la croix ou devant le tombeau découvert vide, présentent ces 3 Maries. Sauf que… Une quatrième Marie, la Magdaléenne, Marie Madeleine, aurait elle aussi pleuré la mort du Christ. Sur ce point, Jacques de Voragine n’est pas très clair… Et bien difficile de savoir quelles sont les 3 des 4 Maries représentées d’un tableau à l’autre. La seule que l’on reconnaît sans peine mais avec une infinie compassion, c’est la Vierge et son indicible douleur de mère qui perd un enfant. Avant la résurrection que l’on fête à Pâques.

Comptez jusqu’à 19

Pauvre Jacques de Voragine, dont les imprécisions ont été raillées par les érudits des siècles qui suivirent. Un de ces traducteurs du 20ème siècle dit ô combien il faut reconnaître de valeur à son oeuvre, riche d’une matière qui a disparu au fûr et à mesure de la force de la preuve : la force des légendes. Et pour preuve de la complexité de sa tâche, comptez (avec les petits yeux et les petits doigts de vos enfants) combient il faudrait d’oeufs pour n’oublier personne dans la Sainte parenté de Sainte-Anne, ses 3 maris et ses 3 Maries.  Et avec leurs oreilles, demandez leur d’où vient la musique !

Retrouvez cette belle capsule sonore du Bain de printemps ici, vous pouvez y accéder gratuitement en nous laissant juste un petit mail pour recevoir chaque semaine cette News pleine d’esprit ! Vous pouvez aussi nous soutenir !

La Sainte Lignée

La Sainte Parenté, 1495, Gérard de Saint Jean, Rijksmuseum Amsterdam

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Amy et Egon

Amy et Egon

Il y a 10 ans, le 23 juillet 2011, Amy Winehouse quittait ce monde. L’étoile filante de la pop, shootée à 4 grammes d’alcool, intégrait le terrible Club des 27 : cette voie lactée où se rejoignent les artistes fauchés à 27 ans tels Jimi Hendrix, Janis Joplin ou...

lire plus
Friedrich et la tragédie du paysage

Friedrich et la tragédie du paysage

Caspar David Friedrich a peint l’eau devenue nuage, l’eau devenue glace. Pas l’eau devenue boue… Les paysages de ce grand peintre romantique allemand parlent du mouvement transformatif de la nature. Ils nous donnent matière à méditer alors que le monde contemple à...

lire plus